Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Muriel FISCHBACH et Valérie LEROUGE Diététiciennes

Lundi je m'y mets...avec l'hiver, je pense à boire suffisamment

Avec l’hiver et le froid nous délaissons notre bouteille d’eau et, ayant déjà entendu par les médias que boire selon notre soif était suffisant, nous sommes moins attentifs à notre consommation d’eau. Attention, quelques précisions s’imposent :

Notre corps est composé à 60-70 % d’eau, une eau indispensable pour :

  • maintenir le volume du sang et de la lymphe
  • maintenir la température du corps constante
  • permettre les réactions chimiques dans les cellules
  • permettre le transport des nutriments ingérés
  • assurer l’hydratation de la peau
  • éliminer les déchets de la digestion

Des apports suffisants sont importants pour assurer toutes ces fonctions mais aussi compenser les pertes liées à chacun de nous . Ces pertes sont nombreuses et s’élèvent en moyenne à 2.5 l/jour (pertes dues aux urines, aux matières fécales, à la respiration et à la transpiration).

En pratique, quelle quantité boire ?

Inutile de boire 2.5 l d’eau par jour, l’alimentation couvre à elle seule près d’1l. La différence doit donc être fournie par l’eau de boisson, soit 1.5L en moyenne.

Si vous mangez beaucoup de fruits et légumes riches en eau, la part fournie par l’alimentation est plus importante.

Une consommation insuffisante peut entrainer des risques de déshydration ; les urines trop concentrées sont plus foncées.

Tout comme une consommation insuffisante peut être néfaste pour l’organisme, il faut veiller à ne pas trop boire : 3 l est un grand maximum dans des conditions traditionnelles.

Quelques situations particulières :

Certaines situations peuvent majorer nos pertes en eau. Pensez à boire plus lors d’une activité physique car les pertes liées à la transpiration sont plus importantes ; en cas de maladie puisque la fièvre élève notre température corporelle mais aussi en période d’allaitement ou par temps chaud.

Quand boire ?

Peu importe le moment ! Avant, pendant, après les repas, l’important est de boire. Certains d’entre vous, en déplacement à l’extérieur toute la journée auront plus de faciliter à boire de retour à la maison. D’autres, aux nuits plus fragiles, préfèreront limiter leurs apports hydriques passé une certaine heure pour éviter de se lever la nuit !

Que boire ?

De l’eau bien évidemment ! mais elle peut se décliner… plate, gazeuse, sous forme de thé, de café, de tisane, de bouillon… les jus de fruits sont à limiter ainsi que les sodas, classiques ou light. A cette période de l’année, la soupe est un complément intéressant.

Alors, à vos bouteilles, à glisser dans votre sac à main, à disposer sur votre bureau et avant toute chose, pensez à mettre verre et carafe d’eau sur la table !

Commenter cet article