Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Muriel FISCHBACH et Valérie LEROUGE Diététiciennes

Nutrition, poids et fertilité chez la femme

Le surpoids et l’obésité touchent près d’1/3 des femmes en âge de procréer en France ce qui augmente par 3.7 le risque d’infertilité en cas d’IMC >30. Une obésité féminine qui altère la fertilité par trouble de l’ovulation mais aussi les résultats des traitements de l’infertilité.

Cependant cette altération est modifiable et réversible.

C’est pourquoi il est important de débuter une prise en charge nutritionnelle adaptée visant à corriger les erreurs alimentaires et abaisser le poids avant d’envisager une grossesse.

Indépendamment du poids, la qualité de l’alimentation joue également un rôle dans la fertilité avec un effet néfaste en cas d’alimentation excessive en acide gras (fast food), de glucides à fort index glycémique (sucres, sodas) et de protéines animales (viande). Au contraire, le régime Méditerranéen est associé à une meilleure fertilité.

Commenter cet article