Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Muriel FISCHBACH et Valérie LEROUGE Diététiciennes

Lundi je m’y mets… Je pense à sortir tous les jours pour ma vitamine D

Si l’automne est arrivé, nous avons profité d’un week-end ensoleillé qui nous a permis de faire une partie de nos réserves en Vitamine D.

  • Quel rôle pour la vitamine D ?

Cette vitamine est essentielle car elle facilite la minéralisation osseuse et agit au niveau de tissus comme le muscle, le système immunitaire et le cerveau.

  • Quels besoins au quotidien ?

Les besoins nutritionnels en vitamine D de l’adulte sont de 10 microgrammes/j mais nous sommes capables de produire 50 à 70% de nos besoins quotidiens par la synthèse cutanée lorsque nous nous exposons au soleil.

  • Combien de temps faut-il nous exposer ?

Cette production endogène dépend de la durée d’exposition, de l’altitude et de la latitude, de la surface, de l’épaisseur et de la pigmentation de la peau et de la partie exposée du corps. Si vous profitez d’un café en terrasse, d’une sortie avec votre chien ou d’une marche pour rejoindre votre métro, l’exposition au soleil de votre visage et de vos bras pendant 15 à 30 minutes suffit à satisfaire vos besoins du jour.

  • ET dans l’alimentation, où se cache la vitamine D ?

Nous avons échappé à la traditionnelle huile de foie de morue qui reste la source la plus importante en vitamine D (1.5 c. à soupe couvre nos besoins quotidiens) alors il faut nous tourner vers les poissons gras : saumon, hareng, sardine, le jaune d'oeufs ou le foie de veau… Certaines huiles (Isio 4) sont complémentées en vitamine D. A l’honneur… Girolles et Morilles particulièrement riches : une portion de 200 g couvre la totalité des besoins de la journée mais au quotidien votre porte-monnaie risque de s’en ressentir.

Pensez enfin à faire vérifier votre taux. Un taux compris entre 20 et 30 ng/ml révèle une déficience et une véritable carence si le taux est < 20 ng/ml.

Commenter cet article