Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Muriel FISCHBACH et Valérie LEROUGE Diététiciennes

Lundi je m’y mets… Je garde un œil sur ma sauce vinaigrette

Il est souvent bien pratique de préparer un petit shaker de sauce vinaigrette à l’avance qui saura nous dépanner à l’heure du dîner. Seulement voilà, nous avons fait tous nos dosages au coup d’œil et lorsque nous assaisonnons notre salade, nous voilà bien incapables de savoir quelle dose d’huile nous consommons. Encore plus si nous assaisonnons notre entrée d’un « filet » plus ou moins généreux de sauce. Pour les amateurs d’huile, il n’est pas rare d’avoir des sauces vinaigrette composées aux ¾ d’huile et le filet d’assaisonnement peut vite atteindre les 2 à 3 c. à soupe. Au total, pas moins de 4 c. à soupe d’huile qui peuvent se glisser dans vos repas de la journée !

Alors, adoptez la cuillerée à soupe pour vos repères !

En version traditionnelle :

  • 2 c. à soupe d’huile pour 1 c. à soupe de vinaigre et ½ c. à café de moutarde, un peu de sel et de poivre

Modérez votre consommation à 2-3 c. à soupe de sauce par jour

En version allégée :

  • 1 c. à soupe d’huile pour 1 c. à soupe de vinaigre et 1 c. à soupe d’eau + ½ c. à café de moutarde, sel et poivre

Une consommation de 3 c. à soupe de sauce allégée est possible dans la journée.

Selon le nombre de personnes n’hésitez pas à utilisez d’autres repères (comme un verre ou un pot de yaourt) pour préparer votre sauce: 1 petit verre d’huile + 1 petit verre de vinaigre + 1 petit verre d’eau.
Pensez toujours à varier vos huiles : colza (riches en acides gras essentiels oméga 6 et oméga 3), huile de noix (particulièrement riche en oméga 3), d’olive (riche en polyphénols qui participent à la protection de nos cellules) ou de tournesol (riche en acides gras oméga 6), pour leurs apports complémentaires en acides gras essentiels et leur apport en vitamine E aux propriétés anti oxydantes.

Commenter cet article