Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Muriel FISCHBACH et Valérie LEROUGE Diététiciennes

Quand les Fêtes commencent avant l’heure…

Foie gras, saumons et petits fours remplissent les étalages des grands magasins et nous sommes déjà bien tentés de donner à notre quotidien un petit air de Fêtes.

Et si nous réservons traditionnellement dinde ou chapon pour nos tables de Réveillon, il suffit parfois d’une simple promotion pour voir nos meilleures résolutions s’évanouir en quelques instants : foie gras et boites de chocolat se glissent alors dans notre caddie au risque de faire déraper notre équilibre alimentaire bien avant l’heure.

Petite mise au point sur les aliments de fête qui peuvent égayer notre table :

  • Pour notre forme, on profite :
  • Des fruits de mer, des huîtres, des crustacés qui restent très légers à condition de modérer notre consommation de pain/beurre ou de mayonnaise. Préférez un vinaigre à l’échalote ou une sauce légère au fromage blanc.
  • Avec modération on déguste un peu :
  • de saumon fumé. Mais selon sa qualité il peut être riche en lipides ; richesse en graisse trahie par un aspect un peu « suintant » de sa chair… Préférez un saumon sauvage ou Label Rouge
  • de foie gras : il nous fournit près de 45% de lipides (lipides de qualité car principalement sous forme d’acides gras mono-insaturés) et sa consommation doit donc restée modérée ; vous pouvez préférer quelques toasts préparés sur du pain de mie à un beau médaillon dans l’assiette.
  • On attend encore un peu pour craquer sur :
  • les préparations de type Tarama qui fournissent près de 53% de lipides (préférez notre recettes de rillettes de saumon maison proposée sur le blog)
  • les petites saucisses cocktail à grignoter ; elles vous apportent 1/3 de lipides !
  • les boites de chocolat de Noel ! Comptabilisons celles à offrir pour la maitresse, notre gentil voisin ou notre sympathique beau-frère, et limitons nous à ça, mais inutile d’ajouter une boite pour la maison ! Elle sera certainement dévorée en quelques jours.
  • La galette des Rois souvent disponible dès le début du mois. Entre la pâte feuilletée et la frangipane, la quantité de graisses peut atteindre 20g pour une portion soit près de 2 c. à soupe d’huile. Alors, en attendant... à nos décorations de sapin!

Commenter cet article