Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Muriel FISCHBACH et Valérie LEROUGE Diététiciennes

Des menaces qui pèsent sur la viande

Vous avez peut être entendu certains raccourcis saisissants sur la consommation de viande transformée qui pourrait induire le cancer colorectal.

Or, une denrée comestible, nourrissante, appétente et coutumière ne peut être en soi un tel poison !

Les études épidémiologiques qui ont mené à de telles conclusions sont justes à condition d’y apporter quelques nuances : ainsi il serait possible d’écrire que « consommer de façon excessive de la viande ou de la viande transformée est associé à une faible augmentation du cancer colorectal ».

Ce risque varie selon la quantité consommée et il est atténué par une alimentation variée, apportant notamment des légumes et des produits laitiers et dépend du mode de cuisson. Il est aussi variable selon les prédispositions génétiques. Enfin, ce risque existe surtout chez les gros consommateurs qui cumulent d’autres facteurs de risques.

Les exemples de viande transformée portent sur des hot dog, hamburger, corned-beef, bien éloignés des charcuteries consommées dans notre pays. L’augmentation de ce risque (de 18%) est observée pour une consommation de viande transformée 50g/j alors que notre consommation moyenne est de 35g/j en France.

Prudence donc pour tous ces messages généreusement diffusés. Nous ne pouvons pas vivre d’Amour et d’eau fraîche !

L’équilibre est de rigueur, sans risque si l’on respecte ce mot d’ordre : mangeons varié !

Commenter cet article