Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Muriel FISCHBACH et Valérie LEROUGE Diététiciennes

Le Régime FODMAPs pour soulager le Syndrome de l'Intestin Irritable

Le syndrome de l’intestin irritable nommé aussi syndrome du colon irritable ou encore colopathie fonctionnelle regroupe de nombreux symptômes qui touchent 10 à 20% des occidentaux, surtout les femmes. Ils se traduisent alors par des ballonnements, gaz, douleurs abdominales, constipation pouvant alterner avec des épisodes de diarrhées.

Dans la plupart des cas, le syndrome de l’intestin irritable, considéré comme un trouble fonctionnel, est chronique.

Même si on ne connaît pas encore toutes les causes de ce syndrome, il existe plusieurs stratégies pour diminuer les symptômes chez les gens qui en sont atteints. L’une d’entre elles gagne de plus en plus en popularité auprès des professionnels de la santé car cette approche peut soulager les symptômes chez près de 75% des gens atteints du syndrome de l’intestin irritable. Elle se nomme l’approche FODMAPs.

Que veut dire FODMAPs?

Le terme FODMAP est un acronyme des mots suivants :

F = Fermentescibles (rapidement fermentés par les bactéries du côlon)
O = Oligosaccharides (fructanes et galacto-oligosaccharides ou GOS)
D = Disaccharides (lactose)
M = Monosaccharides (fructose en excès du glucose)
A = And(et)
P = Polyols (sorbitol, mannitol, xylitol et maltitol)

Quels sont les principes de l’approche?

Chez les gens qui souffrent du syndrome de l’intestin irritable, certains ou tous ces glucides à chaîne courte et ces polyols provoquent ou aggravent les symptômes.

Ainsi, sous la supervision d’un spécialiste, l’approche consiste à retirer tous les aliments qui contiennent beaucoup de FODMAPs selon leur richesse en fructanes, fructose, lactose ou polyols, pendant une durée de 6 à 8 semaines.

Si après cette période de temps les symptômes ont diminué ou ont disparu, c’est donc que les FODMAPs accentuent les symptômes du syndrome de l’intestin irritable. Tous les gens ne sont pas sensibles à tous les FODMAPs et plusieurs peuvent en tolérer des petites doses.

Ainsi, puisque n’importe quelle diète qui élimine des aliments amène des risques de carence en nutriments, il est impératif d' essayer de réintégrer petit à petit des aliments contenant des FODMAPs pour évaluer leur tolérance.

N’hésitez donc pas à nous parler de cette approche en cas de besoin afin de vous soulager dans votre quotidien.

Quelques aliments contenant des quantités élevées de FODMAPs

Nectarine, kaki, pomme, poire...artichaut, asperges, choux fleurs..., pain, pois chiches, lentilles, yaourt au lait de vache, fromages à pâte molle... Noix de cajou, Polyols

Commenter cet article